Snack frites de yucca et sauce mojo

Egalement appelé « racine de yucca », et très consommé en Afrique et en Amérique du Sud – le Nigeria tiens la place de premier producteur mondial, devant le Brésil –, le manioc est un aliment digeste (fibres), particulièrement généreux en amidon (glucides). En manger aide donc à préserver ses réserves énergétiques. Sa farine peut être utilisée comme substitut alimentaire car il ne contient aucun gluten. On le déguste sous différentes formes : gari, attieke, gâteau, atoukpou, fufu, miondo, etc.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 kg de manioc frais
  • 2 c. à soupe de persil frais haché
  • 2 c. à soupe de coriandre fraîche hachée
  • 2 c. à soupe d’ail émincé
  • 6 cl de jus de citron vert
  • 6 cl de jus d’orange (fraîchement pressé)
  • 1 cuillère à café de tabasco
  • 6 cl d’huile d’olive extra vierge
  • 90 cl d’huile végétale pour friture
  • Sel et poivre du moulin

Préparer d’abord la mayonnaise mojo, un accompagnement typique de la cuisine cubaine. Sur feu doux, faire chauffer l’huile d’olive. Dans le même temps, combiner tous les autres ingrédients dans un bol. Lorsque l’huile est bien chaude, la verser dans le bol et mélanger. Laisser refroidir puis réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Eplucher le manioc et le débiter en tronçons de 8 à 10 cm. Faire cuire dans une grande casserole d’eau bouillante salée. Retirer du feu lorsque la chair du tubercule, rosée au départ, devient jaune et tendre. Egoutter les morceaux et les découper à nouveau en bâtonnets, en veillant à retirer le filament dur au centre. Faire dorer 3 à 5 minutes dans l’huile chauffée à 180 °C. Egoutter les frites sur du papier absorbant et servir aussitôt avec la sauce mojo.