Fatoumata Diawara, artiste engagée

A l’affiche de Timbuktu le film dramatique du réalisateur Abderrahmane Cissoko, l’auteure compositrice, interprète de folk songs, Fatoumata Diawara a reçu en décembre dernier, la médaille de Chevalier de l’Ordre national des Arts et des Lettres par Gilles Huberson, Ambassadeur de France au Mali. L’artiste a dédié cette distinction à la jeunesse africaine. « Nous devons nous lever, nous battre et faire face aux défis du monde, a-t-elle déclaré (…) Nous devons rester nous-mêmes avec nos valeurs et, tôt ou tard, nous aurons notre mot à dire dans le concert des grandes nations de cette planète (…) » Militante contre l’intolérance, Fatoumata est aussi la première femme lauréate d’un Science for Peace Award décerné par la Fondation Veronèse à Milan.